Les anciens du CEERE

L’Association des Amis du Master Ethique Strasbourg (AAMES)

L'association des anciens du CEERE est née le 4 avril 2013 !

L’objectif de l’AAMES est de rassembler les personnes qui sont ou ont été impliquées dans le Master d'éthique : anciens étudiants, étudiants en cours de formation, les membres du personnel, les intervenants, ainsi que toutes les personnes qui se sentent liées de près ou de loin au CEERE.

  • A partir de ce réseau de forces vives, nous nous proposons entre autre de promouvoir les réflexions éthiques sur la base des expériences respectives de ses membres ;
  • Accompagner et relayer des projets et des actions concrètes liés à une démarche éthique (projets humanitaires, éducatifs, etc.)
  • Proposer un tutorat aux nouveaux étudiants en Master d’éthique.

Soyez nombreux à nous soutenir en adhérant à l’AAMES !

Contact : Présidente : Gaudiose Luhahe  (gluhahe@free.fr) ,
Secrétaire : Valentine Gourinat  (valentine.gourinat@misha.fr et ceere@unistra.fr)


En mars 2015 l'AAMES a participé à L’action du « Mois de l’Autre » dans les établissements scolaires !

L'Association des Amis du Master d’Ethique de Strasbourg (AAMES) apporte sa contribution aux réflexions éthiques dans les lycées, dans le cadre du "Mois de l'Autre", une action qui a été initiée en 2004 par la Région Alsace, en partenariat avec l’Académie de Strasbourg. L’objectif étant de sensibiliser les lycéens et jeunes apprentis d’Alsace à « la tolérance et au respect de l’Autre dans toutes ses différences, aussi bien sociales que culturelles, religieuses, liées au sexe ou à un handicap ».

4 Lycées ont sélectionné l’animation de l’AAMES intitulée "Retrouver un visage" !
L’AAMES a constitué un groupe de 4 personnes pour animer ses ateliers. Les interventions ont lieu dans 3 Lycées de Haguenau le 12 mars et le 24 mars et le 23 mars dans un lycée de Saverne !

L’AAMES est heureuse d’apporter sa contribution aux réflexions sur le « vivre ensemble », dans les établissements scolaires.

 

En avril 2015 l'AAMES en partenariat avec la Faculté de Théologie protestante a organisé une journée d'étude sur le thème :  "De l’humain à l’inhumain : une analyse transdisciplinaire du rejet de l’autre"

le Mercredi 22 avril 2015 Salle Pasteur au Palais Universitaire de Strasbourg

Les crimes de génocide et tous les autres crimes abominables qui dépassent tout entendement heurtent la conscience humaine. Ils nous questionnent sur le statut même de l’homme qui s’arroge la liberté d’ôter la vie d’un autre, tout simplement parce qu’il est l’Autre différent, de par sa religion, ses opinion, sa race… (Lire la suite)