Université populaire de la bioéthique : le code de Nuremberg (séance 1) - Espace éthique/IDF

October 16, 2018
From 14:00 until 18:00
Mémorial de la Shoah 17 Rue Geoffroy l'Asnier - Paris-4E-Arrondissement

Intervenant : Bruno Halioua, Docteur en histoire des sciences et en médecine, chargé de cours d’histoire à l’Université Paris 6, Département de recherche en éthique, EA 1610 « Études sur les sciences et les techniques », Université Paris-Sud-Paris-Saclay

Dix-neuf mois après la fin de la Seconde Guerre Mondiale est mise en place, le 9 décembre 1946, une juridiction internationale, le Medical Case ou procès des médecins de Nuremberg au cours duquel sont jugés les crimes des médecins du IIIe Reich accusés d’avoir participé à l’Action T4 et aux expérimentations médicales dans les camps de concentration. À cette occasion, on assiste à une prise de conscience des horreurs que l’homme a été capable de réaliser au nom de la science. Le flou juridique qui entoure les expérimentations sur l’homme conduit les quatre juges du tribunal militaire américain à élaborer un code de droit international sur l’expérimentation humaine connu sous le nom de Code de Nuremberg. À l’issue de ce procès des médecins de Nuremberg, qui marque le début de l’éthique médicale moderne, est établie la nécessité d’encadrer les programmes de recherche médicale.