UE2 M2-Bloc 1 - Troubles cognitifs légers, maladies d'Alzheimer et maladies apparentées

  • Cours (CM) 30h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Thématiques des cours
  • La maladie d’Alzheimer, la maladie à corps de Lewy, les troubles cognitifs d’origine vasculaire et les maladies plus rares (DLFT, DCB, PSP…) : diagnostic, annonce du diagnostic, traitement et évolution
  • Approche psychologique : ressenti des malades (déni ou conscience de troubles, sens des troubles du comportement, soin relationnel, traitement non médicamenteux) et difficultés des familles et des aidants
  • Vieillissement normal ou pathologique ?
  • Troubles du comportement et maladies neurodégénératives cognitives
  • Recherche et éthique dans les maladies neurodégénératives cognitives

Compétences à acquérir

  • Appréhender la complexité nosographique, clinique et relationnelle de ces pathologies
  • Etre capable de ne pas réduire la personne malade à sa maladie, mais de la voir en tant que personne ayant des difficultés particulières (savoir se démarquer des effets stigmatisants du diagnostic et des troubles présentés)
  • Dans le cadre de ses compétences professionnelles propres, savoir se situer dans un accompagnement pluridisciplinaire de la personne malade et de son entourage
  • Contribuer à un continuum dans l'accompagnement de la personne malade et de ses proches aidants
  • Compte tenu de la limite floue des fluctuations, dans le cas de la maladie d'Alzheimer, entre compétence (au sens juridique) et a-compétence, savoir conduire un discernement sur la question de la compétence de la personne malade, au moment présent
  • Etre capable de respecter l'autonomie (exécutionnelle et décisionnelle) de la personne fragilisée par la maladie, ou tout au moins de contribuer à l'étayer ; et ce aux différents stades de la maladie et dans les différents champs de questions (annonce du diagnostic, prises de décisions médicales, juridiques, de la vie quotidienne, participation à un protocole de recherche médicale etc.)
  • Etre capable d'appréhender la notion de qualité de vie chez une personne atteinte de maladie d'Alzheimer et chez ses proches aidants et de contribuer à ce qu'elle soit la meilleure possible
  • Savoir décrypter des troubles du comportement, un refus d'aide ou de soins (entre trouble de la compréhension, trouble du raisonnement, refus rationnel et réfléchi, autres facteurs à prendre en compte) et se positionner dans une réflexion collégiale
  • Dans un discernement sur les représentations sociétales sur la maladie, contribuer à une action d'information sur les connaissances que l'on a sur la maladie et ses différentes configurations, dans une perspective bio-psycho-sociale

Contact

Faculté des Sciences Sociales

22 RUE DESCARTES
67084 STRASBOURG
0368856617


MASTER - Éthique