Midi culturel éthique du CHRU de Lille

Le 25 avril 2017
De 12h30 à 14h00
Salle multimédia, Hôpital Claude Huriez à Lille, Métro CHR-Oscar Lambret

La révolution procréatique Quel avenir pour la procréation humaine ? Quels enjeux ? par Benoît Bayle

Pilule, stérilet, IVG, PMA, clonage… En quelques décennies, la révolution contraceptive et procréatique a balayé toutes les pensées mythologiques, poétiques, philosophiques et scientifiques qui ont accompagné l’histoire de l’espèce humaine. Désormais, l’Homme sait instrumentaliser sa propre procréation. L’enfant peut venirau sein du couple quand celui-ci l’a choisi : « un enfant si je veux, quand je veux… etmême si je ne le peux pas ! »… La science donne désormais des enfants aux couples stériles ou aux couples homosexuels, elle programme la naissance d’enfants en bonne santé au sein de familles touchées par de graves maladies génétiques, et envisage la venue d’un bébé-médicament pour soigner un membre de la fratrie. Les espoirs les plus fous sont donc permis, mais bon nombre de questions reste en suspens. En instrumentalisant la procréation, la médecine instrumentalise également l’être humain conçu. Quel avenir alors pour la procréation humaine ? Quels sont les enjeux de cette révolution procréatique ? Ne réalise-t-elle pas une utopie trompeuse ?

Refusant de prendre pour acquis les dogmes et croyances de notre société procréatique, Benoît Bayle postule l’importance du lien entre la conception et le développement psychologique de l’individu, et ouvre le débat sur la dignité de l’être humain conçu.

Intervenant : Benoît Bayle est psychiatre et docteur en philosophie. Ses recherches bioéthiques autour des procréations artificielles l’ont amené à étudier la psychopathologie de la conception humaine, c’est-à-dire l’émergence de problématiques psychologiques dès la conception d’un enfant. Auteur de nombreux ouvrages consacrés à la psychologie périnatale, son essai À la poursuite de l’enfant parfait (Robert Laffont) a reçu le prix « Coup de coeur » de l’AJMED, l’association des journalistes médicaux grands publics.

Modération : Pierre Delion est pédopsychiatre, psychanalyste ; il était professeur de psychiatrie à la Faculté de médecine de Lille 2 et chef du service de pédopsychiatrie du CHRU de Lille.

Plus d'infos, cliquez !