Les directives anticipées en EHPAD

Le 20 mai 2019
De 09h00 à 17h00
Salle Laroque, Ministère des Solidarités et de la Santé, 14 Avenue Duquesne -Paris

En 2017 et 2018, le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) a lancé deux grandes campagnes successives de communication sur la Fin de vie, pour mieux faire connaître aux citoyens leurs droits en matière de fin de vie. Depuis, de nombreuses initiatives fleurissent, notamment dans les Ehpad  pour promouvoir les directives anticipées. Beaucoup de ceux qui les portent se posent des questions sur la meilleure façon de faire : pas facile lorsque les résidents ne sont plus capables de s’exprimer pour eux-mêmes ! Peut-on encore appeler cela des directives anticipées ? Qu’en attend-on ? Quel est le rôle de chacun : du résident, du proche, du directeur d’établissement, mais aussi du MEDEC, de l’IDEC, de l’aide-soignante, du bénévole ou de la psychologue ?

Programme de la journée